Les 5 erreurs à éviter lors du lancement de sa marketplace

Conseil & Stratégie

Cyrille de Sagazan, directeur de notre Pôle PIM/Marketplace fait le point sur les 5 erreurs à éviter pour tout marchand souhaitant lancer sa marketplace :

  • Sous-estimer la charge d’opérateur de marketplace. Il est essentiel de savoir faire venir des vendeurs fiables, les qualifier, les gérer, les motiver, analyser leur qualité de service …. Cette activité de recrutement et de suivi des vendeurs (et de leur qualité de service) demande beaucoup de temps, même si les plateformes de marketplace proposent généralement des reporting et KPIs. Dans l’idéal, une équipe dédiée est à prévoir.
  • Intégrer l’ensemble des coûts du projet. Bien souvent, seuls les coûts (fixes et variables) de la plateforme de marketplace sont pris en compte. Or, il faut généralement adapter son site e-commerce (même si des connecteurs existent, un minimum de spécifique est à prévoir), son ERP, ses process, ….
  • Négliger les aspect légaux ou juridiques. En tant qu’intermédiaire de paiement pour l’ensemble de ses vendeurs, l’opérateur de la marketplace est désormais encadré par la loi et cet aspect peut représenter un coût non-négligeable. Et selon le type (B2B) ou le secteur d’activité (par exemple dans l’alimentaire), de nombreuses règles doivent être respectées.
  • Cibler les exigences en matière de qualité de service et de choix de produits proposés sur la marketplace. Proposer tous les produits et vendeurs possibles sans regarder leur délai de livraison et sans critères de sélection, se fera au détriment de la qualité de service vis-à-vis du client. Maintenir la fameuse « promesse client » en ouvrant son catalogue est un challenge.
  • Gérer les cycles de validation des produits. Il est indispensable de garantir la qualité des données produits présentées au client afin d’éviter de mauvaises informations ou des données hétérogènes en provenance des vendeurs. L’élargissement du catalogue passe généralement par la structuration des données produits dans un outil dédié (PIM pour Product Information Management). La construction d’une marketplace est ainsi l’occasion de lancer un chantier PIM. C’est d’ailleurs l’un des bénéfices induits d’un projet marketplace que de pouvoir structurer la gestion de ses données produits.
Les 5 erreurs à éviter lors du lancement de sa marketplace